Sélectionner une page

Environ 50% des sites n’utilisent pas de CMS, sur les 50% restant, approximativement 30% sont créés avec WordPress, ce qui lui donne une côte relative de 30% du marché des gestionnaires de contenu. Face à cette notoriété, je vais vous livrer 10 astuces pour améliorer le référencement de votre site WordPress

Rien qu’en 2018, 32% des sites ont été créés avec le CMS WordPress dont des références telles que le site Du New York Times, de la BBC ou encore de Walt Disney, qui ne se sont évidemment pas contentés d’un simple thème gratuit et des fonctionnalités de base.

Améliorer la vitesse de chargement de votre site

En gérant le cache.

Avec un plugin tel que WP-Rocket (payant) vous allez pouvoir utiliser un CDN, gérer le cash et même gérer l’affichage des éléments au fur et à mesure de leur apparition sur la page, c’est du Lazy Loading. Cela va vraiment vous permettre de gagner un temps considérable de chargement. Sinon comme logiciels gratuits, vous pouvez utiliser WP Super Cash, mais qui ne se contentera que de gérer le cache de votre site.

En optimisant le poids de vos images

Un autre problème récurrent dans la gestion du temps de chargement de votre site, c’est la gestion du poids des images. Là, une solution très simple s’offre à vous. C’est le service imagify.io, qui va repasser sur toutes les images de votre site en quelques secondes ou minutes pour toutes les optimiser sans perte en qualité.

Optimiser votre référencement grâce aux balises de vos images

Lors de l’import d’images sur WordPress, pensez à renseignez la case « texte alternatif ». C’est qui indiquera à Google de quoi parle votre image. Soyez descriptif, comme si vous expliquiez à quelqu’un ce qu’il y a sur l’image.

Gérez les liens morts

Suivez les liens morts de votre site avec le plugin Broken Link Checker, qui va vous prévenir dès qu’un lien sera mort sur votre page. Et vous pouvez également installer le plugin Link Juice Keeper pour rediriger facilement les liens morts vers votre page d’accueil via une requête 301.

Passez votre site en https.

Il était n’était pas jugé nécessaire d’utiliser le protocole HTTPS lorsque son site ne collectait pas d’informations personnelles tels que email, CB… etc. Cette habitude est aujourd’hui à revoir afin que les navigateurs n’affichent pas « Attention site non sécurisé », le cadenas barré ou encore « Site dangereux ».

Ainsi il est important de passer votre site en HTTPS en mettant en place des redirections 301. N’hésitez pas à vous faire accompagner d’un professionnel pour ne pas perdre votre référencement. Aussi, vous pouvez utiliser le plugin « Really Simple SSL » qui vous permettra de gérer vos redirections facilement.

N’utilisez pas les tags

Sauf exceptions, le fait de créer des tags, du point de vu des moteurs de recherche, va simplement rajouter des pages sur votre site qui vont se présenter comme du contenu dupliqué, ce qui ne pourra pas améliorer le référencement de votre site WordPress.

Ne mettez pas de balise h1 dans vos articles.

En effet la balise h1 va sera le titre de votre article ou de votre page en fonction de votre thème.Par conséquent, il faudra créer une suite logique en commençant par un h2.

Utilisez des URL courtes

Enlever les « stops words » : « le », « la », « du », « au », …etc., séparez vos mots par des tirets et ne conserver que les mots clés intéressant pour un maximum de 5. N’utilisez pas de majuscule et ni d’accentuation.

Optimisez votre SEO en général

Grâce à l’incontournable plugin Yoast SEO vous pourrez faire tout un tas d’optimisations parmi lesquels la gestion du robot.txt, du sitemap.xml, de vos balises meta description de vos pages et articles, l’indexation ou pas certaines parties de votre site, l’optimisation de la lisibilité, …etc.

Dans la section des permaliens, il y a un élément qui s’appelle : « Rediriger l’URL des pièces jointes vers l’URL de l’article parent ». Vérifiez qu’il est bien activé sinon çela voudrait dire que pour chaque image que vous rajoutez sur votre site, vous risquez d’avoir une page qui est automatiquement créée, invisible de votre côté, mais qui sera indexée par Google.

Utilisez des scripts dans le head et le footer

Le plugin Insert Headers and Footers va vous permettre d’insérer des scripts dans le head ou le  footer de votre site. C’est vraiment très pratique pour insérer des tags tels que celui du code de suivi de Google Analytics, ou encore votre pixel Facebook voire d’autres services externes (pixel Facebook par exemple).

Vous n’aurez donc plus besoin de surcharger votre site web en plugins…

Désactivez les plugins inutiles

… Ce qui m’amène au dernier point : Désactivez les plugins qui ne sont pas utilisés sur votre site internet. Un plugin prend de la place sur votre site et va l’alourdir et par conséquent ralentira votre temps de chargement.

Votre site WordPress est maintenant optimisé et il ne vous restera plus qu’à vous concentrer sur la création régulière de contenu de qualité.

J’espère que ces 10 astuces pour améliorer le référencement de votre site WordPress vous seront utiles. Je vous souhaite beaucoup de succès et vous invite à lire en complément Comment indexer son site WordPress en 25 points techniques.