fbpx

Afin d’obtenir du trafic il est nécessaire de bien indexer son site WordPress. cet article vient compléter les 10 astuces pour améliorer le référencement de votre site WordPress

Si le contenu est roi, au royaume des moteurs de recherches, particulièrement Google, la qualité technique de votre site internet WordPress l’est tout autant.

De nombreux sites web souvent placés en premières pages des moteurs de recherche ont une très mauvaise qualité technique.

Il suffirait qu’un concurrent rédigent les même articles que lui, améliore certains point technique sur son blog WordPress afin qu’il mieux indexé.

Si ce même client rajoute une touche de SEA (référencement payant), l’obtention de ce trafic lui permettrait d’accélérer son positionnement à la fin de sa campagne.

Effectivement, payer pour obtenir du trafic ne permettra pas forcément de mieux indexer son site WordPress face à un site concurrent de meilleure qualité.

La liste des exigences de Google est longue, voici les principaux points qui permettent de mieux indexer son site WordPress :

La balise titre

Elle doit contenir entre 20 et 70 caractères (200 – 569 pixels). Assurez-vous que le titre soit suffisamment explicite, qu’il contienne vos mots clés et que chaque titre de page de votre blog soit unique.

Les métas descriptions

Elle doit contenir entre 70 et 160 caractères espaces compris (400 – 940 pixels).

Les métas descriptions vous permettent d’influencer la façon dont vos pages sont décrites et affichées dans les résultats de recherche.

Veillez à ce que chacune de vos pages ait une méta description suffisamment explicite et qu’elle contienne vos mots clés les plus importants (elle apparait en gras lorsqu’elle correspond à la recherche d’un visiteur).

Une bonne méta description agit comme une publicité, par conséquent il est important de présenter un message attrayant avec un « call to action » clair afin de maximiser le taux de clic.

Les titres de contenu

Pensez à optimiser les titres de vos contenus (balises H1 à H6).

Placez vos mots clés dans les titres de préférence. Assurez-vous que le premier niveau (<H1>, le titre de l’article) contient vos mots clés les plus importants. Ne dupliquez jamais le contenu de votre balise titre dans votre en-tête.

Pour un meilleur référencement, n’utilisez qu’un seul titre <H1> par page. Utilisez plutôt plusieurs <H2> – <H6> pour ceux du corps de votre contenu.

Les images

Outre le fait d’optimiser le poids de vos images. Il est important de renseigner la balise « Alt » (Texte alternatif).

Le texte alternatif a pour but de décrire vos images aux moteurs de recherche (et aux malvoyants) afin qu’elles puissent notamment apparaître dans les résultats de recherche de Google™ Images, donc de mieux indexer son site WordPress.

Les liens « In page »

Bien qu’il n’y ait pas de limite exacte au nombre de liens que vous devriez inclure sur une page, il est généralement conseillé de ne pas dépasser 200 liens.

Les liens transmettent de la valeur d’une page à l’autre mais la valeur qui peut être transmise est répartie entre tous les liens d’une page (maillage interne).

Cela signifie qu’ajouter des liens inutiles va diluer la valeur potentielle attribuée à vos autres liens.

La redirection d’url

Rediriger le trafic provenant du second domaine vers le premier est crucial. En effet, les moteurs de recherche traitent les deux versions du domaine (avec et sans www) comme des sites différents.

Si vous ne faites pas de redirection 301, Google considérera que vous avez des doublons et pénalisera votre référencement.

Le robot.txt

Un fichier robots.txt vous permet d’empêcher l’accès des moteurs de recherche à certains dossiers et pages spécifiques. Ce fichier précise également où se trouve la sitemap XML.

Le sitemap.xml

En spécifiant votre sitemap XML dans votre fichier robots.txt, vous permettez aux moteurs de recherche et autres robots d’exploration d’accéder à votre sitemap de façon plus efficace chaque fois qu’ils accèdent à votre site.

Il est important d’y ajouter uniquement les pages que vous souhaitez rendre accessibles par les moteurs de recherche, évitez donc celles qui ont été bloquées via le fichier robots.txt.

Vérifiez les URLs afin de vous assurer qu’aucune d’entre elles ne cause une redirection ou ne renvoie un code d’erreur.

Cela implique d’être cohérent avec vos URLs, par exemple, n’ajoutez que vos URLs favorites (avec www. ou sans www.), avec le protocole correct (http ou https) et assurez-vous que toutes vos URLs se terminent correctement, avec ou sans slash.

Les liens cassés

Les liens cassés renvoient les utilisateurs vers des pages non existantes. Ils ont un effet néfaste sur l’utilisation, la réputation et le SEO de votre site.

Si vous trouvez des liens cassés sur votre page, n’hésitez pas à les remplacer.

Les underscores dans les Urls

Google traite les tirets (indexer-son-site-web) comme des séparateurs de mots, ce qui n’est pas le cas des underscores (_).

L’optimisation mobile

Les sites compatibles avec les dispositifs mobiles (ou « mobile friendly ») permettent aux utilisateurs d’accomplir des tâches courantes et d’utiliser un design ou un modèle cohérent sur tous les supports mobiles (on parle alors de sites web adaptatifs).

Gardez bien en tête que la plupart des visites de sites web se font à partir de périphériques mobiles.

Négligez cet aspect de votre site internet est une erreur et Google vous pénalisera.

Les écrans tactiles

Faites en sorte que vos boutons et liens soient assez grands pour qu’un utilisateur appuie facilement dessus, et suffisamment espacés pour qu’il puisse naviguer sans crainte d’appuyer sur un autre bouton par inadvertance.

L’utilisation de plugins externes

Évitez l’utilisation de plugin tels que Java, Flash ou encore Silverlight. Ils rendraient votre site inaccessible à certaines plateformes

La taille des polices

Afin de rendre votre texte lisible sur mobile, faites en sorte que 60% de votre texte de page utilise une police de 12 au minimum.

Les tailles de fenêtre d’affichage (Responsive)

Étant donné que la largueur (en pixels CSS) d’une fenêtre d’affichage peut varier, le contenu de votre page ne doit pas uniquement se référer à la largeur d’une fenêtre d’affichage spécifique pour bien s’afficher.

Voici quelques conseils supplémentaires :

  • Évitez de configurer des largeurs CSS maximales pour les éléments de la page.
  • Si nécessaire, des CSS media queries peuvent être utilisées pour appliquer un style différent selon la taille de l’écran.
  • Idéalement, proposez des images dont la taille est adaptative.

Le Schema.org

Schema.org offre un ensemble de vocabulaires (ou syntaxes) lisibles par des machines, comme Google, et utilisés pour donner une signification aux informations d’une page Web.

Les vocabulaires Schema.org regroupent des attributs pour les entités, des relations entre entités et des actions.

Le protocole Open Graph

Facebook a créé le protocole Open Graph afin de permettre l’intégration de n’importe quelle page Web avec sa plate-forme.

D’autres réseaux sociaux ont également adopté le protocole vous permettant de contrôler et d’améliorer l’apparence du contenu de vos pages lorsqu’elles sont partagées sur les réseaux sociaux.

La sécurité SSL

La sécurisation SSL de votre site web permet de ne pas envoyer des infirmations en clair (mot de passe, adresses email…) qui pourraient être interceptées et exploitées par une personne malveillantes.

Il est donc important de crypter les données de votre site internet en installant un certificat SSL si ce n’est pas encore fait (protocole HTTPS).

Sachez que depuis juillet 2018, Google pénalise les site ne possédant pas ce type de sécurité sur leur site web.

La minification des ressources

Préférez les fichiers minifiés, compressés (jquery.min.jss, bootstrap.min.js). Les espaces et retour à la ligne sont considérés comme des caractères, ce qui alourdit votre fichier donc son chargement.

Ces fichiers (.min) en sont dépourvus.

Vous pouvez aussi utiliser des minificateurs de ressources en ligne afin de compresser vos fichiers qui ne le seraient pas.

Les ressources compressés

Pensez à utiliser des compresseurs d’images (en ligne ou plugin) afin d’en optimiser leur poids, donc leur chargement dans la page web.

Rappelons que la vitesse de chargement de votre page est un critère crucial en matière de SEO

Les ressources mises en en cache

Encore un critère important d’optimisation de chargement de page.

L’utilisation de cache permet de ne pas recharger une page qui l’a déjà été, si aucune modification n’y a été apportée.

La mesure d’audience

Utilisez un outil tel que Google Analytics sur votre blog WordPress afin de mesurer le trafic et le comportement de vos visiteurs.

La page 404 personnalisée

Quoi de plus horrible pour un visiteur que de se retrouver sur une « Page non trouvable » ?

Vous pouvez cependant en tirer profit en personnalisant votre page 404.

Mettez-y du texte, des couleurs, de l’animation, des images, des suggestions de redirections… Etc. Faîtes travailler votre imagination !

Les back links, liens « Off-page » (« netlinking » ou « link bulding »)

Les back links sont les liens pointant sur votre site web. La qualité et la notoriété de ces domaines référents feront également la vôtre, ce qui sera bien vu par Google qui vous récompensera en retour.

Si un site immobilier a des backlinks provenant de site de cuisine orientale, ce sera un lien de mauvaise qualité.

Si de plus ce même site de cuisine n’est pas optimisé pour le web, a du contenu peu qualitatif ainsi qu’un faible trafic, cela n’améliorera en rien votre SEO

Les réseaux sociaux

Pour finir pensez à être présent sur les principaux réseaux sociaux, animez vos pages et partagez-y du contenu régulièrement.

 

Enfin gardez en tête que :

  • Le contenu optimisé mobile est prioritaire
  • La vitesse de chargement tout autant
  • Ce qui pénalise l’expérience du visiteur pénalisera votre référencement.

Je vous invite à poursuivre en lisant Comment bien référencer son site WordPress pour Google

C’est tout pour les principaux points qui permettent de mieux indexer son site WordPress d’un point de vue technique.

Partagez-nous les points qui ont permis d’optimiser votre référencement naturel.

 

trophee-club-solappli

Rejoignez le Club SolAppli





  • Réductions spéciales pour les abonnés
  •  
  • Des astuces top secrètes web & SEO
  •  
  • Un accès en avant-première aux évènements
  •  
  • Des eBooks gratuits
  •  
  • ... Et bien plus encore !

You have Successfully Subscribed!

Share This
Ouvrir chat
1
Solappli bonjour!
Comment puis-je vous aider?
Powered by