fbpx

Vous souhaitez savoir comment installer WordPress ? Plusieurs méthodes existent et je vais vous les expliquer dans les lignes qui suivent.

Tout d’abord, la raison pour laquelle il existe plusieurs méthodes pour installer WordPress vient du fait de sa popularité. Certains outils, chez des hébergeurs web par exemple, permettent une installation facile du CMS WordPress

Ainsi il existe une multitude de façons d’installer WordPress.

Dans cet article je vais vous montrer les méthodes d’installation les plus courantes. Je commencerai par la méthode la plus simple à la plus difficile, donc la plus longue.

Les façons d’installer WordPress rapidement seront donc en début de liste.

Si vous souhaitez savoir comment installer WordPress en manuellement, lisez ce qui suit :

  1. Téléchargez la dernière version de WordPress sur https://fr.wordpress.org/
  2. Décompresser le fichier et placez-le dans le répertoire public_html (www, ou similaire)
  3. Créer une base de données et un utilisateur MySQL
  4. Exécutez l’installation de WordPress en renseignant les champs demandés

 

Méthode #1 : Choisissez un hébergeur livré avec WordPress préinstallé.

La manière la plus simple d’installer WordPress est de choisir un hébergeur qui le fait à votre place. De nos jours, de nombreux hôtes spécifiques à WordPress vous permettront d’avoir WordPress pré-installé.

Cela signifie qu’une fois que vous vous inscrivez pour l’hébergement, vous pouvez sauter directement sur votre site WordPress. La problématique  « comment installer WordPress » n’est plus un souci !

Pour exemple, jetez un œil ici, rubrique Hébergement/Hébergement CMS.

Ne vous inquiétez pas si vous avez déjà choisi un autre hôte. La plupart des autres hébergeurs rendent l’installation de WordPress encore plus facile.

Mais vous devrez cliquer sur au moins quelques boutons. Plus de détails à ce sujet dans la section suivante :

Méthode #2 : Comment installer WordPress via cPanel et les auto-installeurs

cPanel est le tableau de bord que la plupart des hébergeurs web fournissent à leurs clients. Lorsque vous vous inscrivez pour l’hébergement, votre hôte doit vous fournir les détails de connexion pour cPanel. Et pour la plupart des hôtes, l’interface cPanel ressemble à ceci : 

Dans votre interface cPanel, votre hôte devrait vous donner ce qu’on appelle un auto-installateur. Les auto-installateurs automatisent fondamentalement le processus complet d’installation de WordPress que je vais décrire dans la section suivante.

De ce fait, au lieu d’avoir à tout faire manuellement, vous n’avez qu’à entrer quelques informations de base, de cliquer sur un bouton, et un script d’installation fait le travail à votre place.

L’un des plus connu de ces scripts est Softaculous :  

Aussi, vous pouvez en rencontrer d’autres tels que :

  • Fantastico
  • QuickInstall
  • MOJO Marketplace

Bien qu’il puisse y avoir quelques différences mineures d’interface, tous les auto-installeurs fonctionnent plus ou moins de la même façon.

Je vais donc vous montrer un exemple en utilisant Softaculous, l’interface exacte de votre auto-installeur peut être légèrement différente.

Pour commencer, repérez le lien WordPress dans la rubrique auto-installeur (dans mon cas Softaculous) puis cliquez dessus :

Sur l’écran suivant, vous devriez voir un lien d’installation (quel que soit le programme d’installation automatique que vous utilisez). Cliquez dessus : 

À cette section, vous devrez entrer les détails de votre installation WordPress. Encore une fois, cette interface devrait généralement avoir une apparence similaire, peu importe l’auto-installeur que vous utilisez :

Tout d’abord, renseignez le protocole et le nom de domaine où vous voulez installer  WordPress. 

Pour le protocole, si vous utilisez un certificat SSL, vous devez choisir HTTPS, Sinon HTTP.

Ensuite, choisissez le répertoire dans lequel vous voulez installer WordPress. Pour 99 % des situations, vous devez laisser ce champ vide.

Le laisser vide signifie que WordPress sera installé sur votre domaine principal. C’est-à-dire, si votre domaine est monsite.com, alors WordPress sera accessible à l’adresse monsite.com au lieu de quelque chose comme monstie.com/sitewordpress.

Un peu plus bas, vous devez entrer vos paramètres de site. Des valeurs sont saisies par défaut mais pouvez toujours les modifier ici ou ultérieurement à partir de l’interface WordPress :

N’activez pas WordPress Multisite sauf si vous essayez de créer un réseau multisite.

Vous devrez également créer des identifiants de connexion à votre compte WordPress. Vous utiliserez cette combinaison nom d’utilisateur/mot de passe pour vous connecter à votre tableau de bord WordPress après l’installation, alors assurez-vous de vous en souvenir : 

Selon l’auto-installeur que vous utilisez, vous pouvez également avoir des  options supplémentaires, comme l’installation d’un thème. Vous pouvez les ignorer en toute sécurité.

Une fois que vous avez tout rempli, assurez-vous de cliquer sur Installation (ou Installer) au bas de l’écran. Le processus peut prendre une minute ou deux, souvent moins.

Voilà que votre installation est terminée. Vous pouvez vous connecter à votre toute nouvelle installation WordPress en allant sur monsite.com/wp-admin.

Méthode #3 : Comment installer WordPress manuellement

Personnellement, je ne vois plus vraiment l’intérêt d’utiliser cette méthode vu la simplicité et l’omniprésence des auto-installateurs mentionnés ci-dessus.

Mais si vous voulez apprendre à installer WordPress manuellement, continuez à lire. Si vous êtes un débutant, je vous recommande d’utiliser le processus d’installation automatique décrit ci-dessus.

Pour installer WordPress, vous aurez besoin d’un client FTP pour télécharger les fichiers. J’utilise FileZilla, mais vous il y existe d’autres programmes FTP gratuits de qualité.

Commencez par télécharger la dernière version de WordPress sur fr.wordpress.org : 

Ensuite décompressez le fichier et téléchargez-le dans le répertoire public_html (ou similaire) de votre site Web.

Les informations FTP se trouvent normalement dans l’un des emails envoyés par l’hébergeur.

Si vous ne savez pas comment vous connecter en FTP, demandez à votre hébergeur les informations de votre compte FTP : 

Sélectionnez puis glissez tout le contenu de gauche vers la droite.

Pendant le temps du transfert, rendez-vous sur votre compte cPanel et trouvez l’option Bases de données MySQL : 

Vous devriez voir une option pour Créer une nouvelle base de données. Entrez un nom pour votre base de données et cliquez sur Créer une base de données :

 

Le nom peut être ce que vous voulez. Assurez-vous simplement que vous vous en souviendrez. Vous en aurez besoin plus tard.

Puis, vous devez créer un utilisateur pour votre base de données. Ainsi, sur cette même page, faites défiler vers le bas jusqu’à Utilisateurs MySQL et créez un nouvel utilisateur : 

Une fois que vous avez créé l’utilisateur, assurez-vous de lui donner accès à la base de données que vous avez créée :

Sur la page suivante, assurez-vous également de donner ce nom d’utilisateur Tous les privilèges :

Maintenant, en supposant que le transfert FTP soit terminé, vous pouvez aller à votre nom de domaine pour terminer le processus d’installation. Lorsque vous visitez votre domaine, vous devriez voir l’assistant d’installation de WordPress. Tout d’abord, vous devez choisir votre langue : 

Ensuite, assurez-vous d’avoir à portée de main les détails du nom de votre base de données, de l’utilisateur et du mot de passe. Saisissez-les lorsque vous y êtes invité : 

Si tout se passe bien, vous devriez pouvoir exécuter l’installation de WordPress.

Donnez un titre à votre site WordPress et entrez les informations nécessaires pour créer votre compte administrateur : 

Cliquez ensuite sur Installer WordPress.

Et c’est tout ! Vous venez d’apprendre comment installer WordPress manuellement. Vous pouvez maintenant vous connecter avec les détails de compte que vous avez saisis pendant le processus d’installation : 

Méthode #4 : Comment installer WordPress sur votre propre ordinateur

Si vous voulez créer un bac à sable où vous pouvez faire toutes sortes de tests sur WordPress, vous pouvez l’installer sur votre ordinateur. Vous aurez une installation WordPress entièrement fonctionnelle avec laquelle vous pourrez vous amuser, mais elle ne sera accessible à personne d’autre.

En d’autres termes, votre installation ne sera disponible que sur votre propre ordinateur. C’est ce qu’on appelle aussi un « localhost » ou une installation en local.

Pour faire tourner la bête vous pouvez installer :

Nous traiterons ces sujets dans un autre article ultérieurement.

Notez que nous n’avons pas donné toutes les possibilités d’installation, mais l’essentiel y est.

Et vous ? Quelle méthode vous ressemble le plus ? Quelle est celle que vous préférez ? Partagez vos avis et expériences en commentaires.

ebook gratuit

Recevez gratuitement cet ebook afin de découvrir les 5 erreurs à ne pas commettre lorsqu'on débute sur WordPress.

trophee-club-solappli

Rejoignez le Club SolAppli





  • Réductions spéciales pour les abonnés
  •  
  • Des astuces top secrètes web & SEO
  •  
  • Un accès en avant-première aux évènements
  •  
  • Des eBooks gratuits
  •  
  • ... Et bien plus encore !

You have Successfully Subscribed!

Share This
Ouvrir chat
1
Solappli bonjour!
Comment puis-je vous aider?
Powered by